A La Une » Vos Rubriques » Corsica » Communiqué diffusé après la mort de François Santoni

Communiqué diffusé après la mort de François Santoni

 

Armata Corsa

Circulaire publique


L’assassinat de notre frère François Santoni ne restera pas impuni. (le 27 août 2001)


 

Mais l’identité des tueurs qui l’ont si lâchement abattu amène tout de suite à celle de leurs commanditaires réels. Les uns et les autres nous intéressent et nous les rencontrerons quand nous voudrons. Les seconds sans doute plus facilement que les premiers, qui risquent fort de disparaître accidentellement dans les temps qui viennent, emportant avec eux le secret d’une manipulation qu’ils n’auront pas comprise…Et qu’Armata Corsa dénonce par la présente circulaire.

Comment imaginer que l’homme le plus surveillé de Corse (et sous la République française) ait pu assister à une réunion, certes intime, selon nos usages, de plusieurs centaines de personnes sans que son déplacement soit protégé à l’envers par les militaires et les agents des services spéciaux de l’État qui s’efforçaient de contrôler en permanence ses moindres mouvements ?

Qui, au lieu de reprendre le discours de l’État, des « enquêteurs antiterroristes », aura posé cette question faussement double, qui contient sa réponse :

– Qui savait certainement que François viendrait à Monacia-d’Aullène ?
– Qui pouvait penser qu’il y viendrait ?

Et comment admettre qu’un tel rassemblement, de plusieurs centaines de personnes, n’aurait été aucunement surveillé alors qu’un seul de ses assistants l’était à toute heure – et plusieurs, qui se trouvaient là, presque autant ?

La main sur nos armes, nous avons manqué de prudence, nous avons cédé, honorant nos coutumes, à la fête et à l’amitié – et elle nous ont coûté la vie d’un ami.

Et comment admettre, après notre irréparable négligence, que, l’assassinat commis, ses auteurs aient pu quitter les lieux sans être interceptés par ceux de l’État qui tentent, maladroitement mais avec des moyens techniques difficilement déjouables, de nous surveiller à chaque instant ?

A cette question, il n’est qu’une réponse. Et nous allons répondre.

Armata Corsa






Connexion