A La Une » Vos Rubriques » Corsica » Bella ciao – version partisane

Bella ciao – version partisane

Chanson de protestation piémontaise, écrite par une personne anonyme, comme souvent pour les chants populaires. Il exprime la protestation des mondines, les femmes travaillant dans les rizières d’Italie du Nord, dans de dures conditions de travail.

Bella ciao (version partisane)

Bella Ciao est une chanson italienne. D’origine traditionnelle et populaire elle connut une multitude de versions à travers les époques, souvent de ton protestataire. Elle fut chantée par les « mondine », des femmes travaillant dans les rizières de la plaine du Pô, puis devint le chant des partisans italiens.

Una mattina mi son svegliato
O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao
Una mattina mi son svegliato
E ho trovato l’invasore
O partigiano porta mi via
O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao
O partigiano porta mi via
Ché mi sento di morir
E se io muoio da partigiano
O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao
E se io muoio da partigiano
Tu mi devi seppellir
E seppellire lassù in montagna
O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao
E seppellire lassù in montagna
Sotto l’ombra di un bel fior
E le genti che passeranno
O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao
E le genti che passeranno
Mi diranno: che bel fior
È questo il fiore del partigiano
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
È questo il fiore del partigiano
Morto per la libertà.

Un matin, je me suis levée
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
Un matin, je me suis levée
Et j’ai trouvé l’envahisseur
Oh partisan emmène-moi
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
Oh partisan emmène-moi
Car je me sens mourir
Et si je meurs en partisan
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
Et si je meurs en partisan
Tu dois m’enterrer
Tu m’enterreras là haut dans la montagne
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
Tu m’enterreras là haut dans la montagne
Sous l’ombre d’une belle fleur
Et les gens qui passeront
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
Et les gens qui passeront
Me diront « Quelle belle fleur »
C’est la fleur du partisan
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
C’est la fleur du partisan
Mort pour la liberté

Chanson de protestation  piémontaise, écrite par une personne  anonyme, comme souvent pour les chants populaires. Il exprime la protestation des « mondine », les femmes travaillant dans les rizières d’Italie du Nord, dans de dures conditions de travail. Celui-ci consistait à ramasser le riz dans les plantations et ce travail s’accomplissait de juin à juillet. Les femmes devaient rester courbées pendant toute la journée, les pieds dans l’eau, sous le regard et les brimades des surveillants. Sur l’air de la chanson traditionnelle des « mondine », les paroles ont été écrites pour la lutte antifasciste.

 

Télécharger les paroles en version originale et version partisane (format pdf)

 






Connexion