A La Une » Justice » Tuerie de Rivesaltes : le vieil homme prend 30 ans de réclusion

Justice



Tuerie de Rivesaltes : le vieil homme prend 30 ans de réclusion

mardi 2 février 2016 à 7 h 49 min | Aucune réaction

Joachim Toro dans le box des accusés

Joachim Toro, reconnu coupable d’avoir tué deux employés municipaux et un passant en pleine rue le jeudi 3 mars 2011 à Rivesaltes, a été condamné ce lundi à 30 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises des Pyrénées-Orientales.

Âgé de 83 ans, ce plombier à la retraite, était également jugé pour avoir tenté de tuer Halima, 29 ans, et sa cousine Fouzia. L’accusé a soutenu avoir été victime de chantage et d’extorsion de la part des jeunes femmes.

Le jeudi 3 mars 2011, Halima, qui entretenait une liaison avec le retraité, était venu lui annoncé qu’elle voulait le quitter. Alors que les deux femmes s’enfuyaient en voiture, Joachim Toro avait saisi son fusil de chasse et ouvert le feu dans leur direction.

Puis, vers 16h10, le vieil homme avait abattu froidement Michel Raspaud, un retraité de 72 ans, et deux employés de la commune, Jean-Luc Joffre, 42 ans et Jean-Philippe Abribat, 36 ans, avant de retourner le fusil contre lui.

Lors de son acte désespéré, Joachim Toro a eu le visage en partie arraché. Pour les coups de feu tirés sur les femmes, il a plaidé l’accident. Puis l’amnésie totale pour le triple meurtre.

L’accusé « a tué Michel Raspaud parce qu’il était le témoin depuis des années de son comportement pédophile, et les employés municipaux parce qu’ils étaient les témoins de son crime » a déclaré Me Etienne Nicolau, avocat des familles des victimes.

« Je m’excuse pour tout le mal que j’ai fait » a dit le vieil homme avant la fin des débats. Les jurés ont suivi les réquisitions de l’avocat général et l’ont condamné à 30 ans de réclusion.


Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + = onze









Connexion