A La Une » Faits Divers » Agression » Saint-Dier-d’Auvergne : le couple victime d’un guet-apens

Agression



Saint-Dier-d’Auvergne : le couple victime d’un guet-apens

vendredi 5 février 2016 à 17 h 36 min | Aucune réaction

Le garçon de 26 ans et sa copine de 25 ans, qui ont été la cible de tireurs dans une forêt de Trézioux, mardi soir, auraient été pris dans une embuscade lors d’un mystérieux rendez-vous.

Mardi 2 février dans la soirée, un jeune couple s’est présenté à la gendarmerie de Saint-Dier d’Auvergne (Puy-de-Dôme), affirmant avoir été victime d’une fusillade dans un bois. Tous deux étaient blessés par balles de gros calibres.

L’homme, résidant à Saint-Rémy-sur-Durolle, a été touché en pleine tête. Sa compagne a reçu une balle dans la jambe. Leur voiture portait plusieurs impacts de balles. Pris en charge par les secours, les deux blessés ont été transportés au CHU de Clermont-Ferrand.

D’après les derniers éléments, ils auraient été victimes d’un piège tendu par un groupe d’individus très organisés. Ces derniers leur auraient donné rendez-vous dans un bois de Trézioux. Sur place, les coups de feu ont fusé de toute part.

Atteint par de nombreux projectiles, le jeune couple a pu reprendre le volant et ainsi trouver refuge à la gendarmerie de Saint-Dier. L’agression, visiblement bien orchestrée, ressemble à un véritable règlement de comptes.

Les gendarmes de la brigade de recherches de Clermont, en charge de l’enquête, parlent d’un possible différend lié à un trafic de stupéfiant. Toujours hospitalisées, les victimes sont hors de danger.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ six = sept









Connexion