A La Une » Justice » Toulouse: ivre, il part sans payer et donne un coup de tête à un policier

Justice



Toulouse: ivre, il part sans payer et donne un coup de tête à un policier

vendredi 22 janvier 2016 à 14 h 15 min | Aucune réaction

Un détenu de 38 ans, qui bénéficiait d’une permission de sortie, a commis plus de six infractions et délits avant d’être maîtrisé par la police le 4 janvier dernier à Toulouse.

Cette nuit-là, vers 2h30, Kader Zenagui a voulu sortir d’un bar de la ville sans régler ses consommations. Retenu par deux barmen, l’individu ivre a finalement réussi à s’échapper en emportant avec lui deux téléphones et un ordinateur portable appartenant aux employés.

Quelques minutes plus tard, des policiers l’ont surpris sur le boulevard Pierre-et-Marie Curie en train de griller un feu rouge. Une course-poursuite s’est alors engagé dans les rues de la ville rose. Roulant à très grande vitesse et tous feux éteints, le trentenaire a arraché un arbre, pris des ronds-points à contresens et percuté une voiture.

Un quart d’heure plus tard, les policiers ont réussi à stopper sa course, à Aucamville. C’est lors de son interpellation qu’il a donné un violent coup de tête à un agent. Au dépistage, Kader Zenagui affichait 1,20 gramme d’alcool par litre dans le sang.

Jugé pour refus d’obtempérer, vols, violences, dégradation, conduite sous l’emprise de l’alcool ainsi que rébellion envers les forces de l’ordre, il comparaissait ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Toulouse.

A la barre, le prévenu reconnait avoir « un gros problème d’alcool ». Mais l’autre ennui, c’est que l’homme est un récidiviste. En août 2014, il a déjà été condamné à quatre ans de prison pour des faits strictement identiques.

Le procureur réclame cinq années d’emprisonnement. Le tribunal lui en accorde sept !


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + cinq =









Connexion