A La Une » Faits Divers » Meurtre » Saint-Mard : il tue son père, et prend tranquillement un bain

Meurtre



Saint-Mard : il tue son père, et prend tranquillement un bain

vendredi 15 janvier 2016 à 10 h 18 min | Aucune réaction

Serge Maville, un retraité de la Poste âgé de 65 ans, a été retrouvé mort ce mercredi, assassiné de plusieurs coups de couteau dans son petit pavillon de la rue Georges-Bizet, à Saint-Mard (Seine-et-Marne).

Son fils, un jeune schizophrène de 26 ans, a été interpellé alors qu’il était en train de prendre son bain. Il a rapidement reconnu le meurtre. Il est toujours en garde à vue et son placement a été renouvelé ce jeudi pour 24 heures.

Le corps de Serge Maville a été découvert par les gendarmes de Dammartin-en-Goële mercredi après-midi. C’est sa compagne qui les a prévenus car elle était sans nouvelles depuis dimanche soir. En rentrant chez lui, Serge l’avait appelé pour lui dire que ses placards avaient été forcés et qu’un couteau de cuisine avait disparu.

Après avoir forcé la porte d’entrée du pavillon, les gendarmes ont trouvé le fils allongé dans la baignoire. Toutes les chambres étaient fermées à clé. Dans l’une d’elles, ils ont découvert un cadavre. Celui de son père, lardé de plusieurs coups de couteau.

L’ancien postier présentait de nombreuses lésions au niveau du torse et du dos, dont deux plaies mortelles au niveau du thorax. D’après le légiste, le crime aurait été commis dimanche soir. Le meurtrier s’est acharné sur le corps. L’arme n’a pas encore été retrouvée.

Le jeune garçon souffre de schizophrénie. Une semaine plus tôt, il avait été placé dans un foyer spécialisé, mais avait été renvoyé au bout de 3 jours. Il était alors retourné vivre chez son père à Saint-Mard, jeudi dernier. Il devrait être mis en examen pour homicide sur ascendant.

Serge Maville, originaire de Martinique, était également le père de deux autres fils. L’enquête est confiée à la brigade de recherches de Meaux.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + = onze









Connexion