A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre d’Ingrid à Villeurbanne : l’ancien boxeur placé en détention

Meurtre



Meurtre d’Ingrid à Villeurbanne : l’ancien boxeur placé en détention

mardi 12 janvier 2016 à 12 h 56 min | Aucune réaction

Ludovic Mithra a été mis en examen puis écroué pour le meurtre de sa compagne, sauvagement tué de 120 coups de couteau et dont le corps a été retrouvé vendredi près du parc Ferréol, à Villeurbanne.

Ingrid Gonfo, jeune réunionnaise de 22 ans originaire de Sainte-Marie, aurait été massacrée dans l’appartement du couple, après une violente dispute. Son petit ami a été incarcéré à la maison d’arrêt de Lyon ce lundi soir.

Placé en garde à vue depuis samedi, cet apprenti boulanger de 23 ans a rapidement reconnu les faits. Il a expliqué qu’après une scène de ménage, il a violemment frappé Ingrid puis s’est emparé d’un couteau et l’a poignardé à mort. Dans la panique, il aurait ensuite déposé le corps la victime vers le square Maurice Ferréol, le long du périphérique.

Quelques heures plus tard, il s’était rendu à la police pour signaler la disparition de sa compagne. Interroger par les policiers de la brigade criminelle de Lyon, l’homme, dont le récit semblait incohérent, avait rapidement craqué. Au domicile du couple, les enquêteurs ont retrouvé des traces de sang mal nettoyées.

Ludovic Mithra, originaire de Saint-Denis et champion de kick-boxing en 2012, avait rencontré Ingrid Gonfo à La Réunion cette même année. Deux ans plus tard, ils étaient venus s’installer dans la région lyonnaise, à Villeurbanne.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = huit









Connexion