A La Une » Faits Divers » Meurtre » Launaguet : un schizophrène tue sa mère avant de s’enfuir

Meurtre



Launaguet : un schizophrène tue sa mère avant de s’enfuir

lundi 11 janvier 2016 à 8 h 47 min | Aucune réaction

Le corps sans vie de Renée Delisle, une femme de 60 ans, a été découvert samedi 9 janvier à son domicile de Launaguet (Haute-Garonne).

Ce sont les voisins de la victime qui ont donné l’alerte vers 7 heures après avoir entendu le bruit d’une vitre cassée et vu le fils s’enfuir par la fenêtre. Les gendarmes de la compagnie de Saint-Michel se sont aussitôt rendus sur place.

A leur arrivée, ils ont découvert le cadavre de la sexagénaire, gisant dans sa maison chemin Pollus, à Launaguet. Mais le fils avait disparu. D’après les premières constatations du légiste, la dame portait de nombreuses traces de coups.

Le fils de Renée Delisle, souffrant de sérieux troubles psychiatriques, était activement recherché. Il a finalement été trouvé à la clinique de L’Union, où il s’était rendu pour être soigné.

Cet homme de 30 ans, connu pour schizophrénie, aurait déjà eu de nombreux accès de violence. En garde à vue, il aurait reconnu être l’auteur du meurtre, sans toutefois donner d’explications.

Après sa mise en examen pour homicide volontaire, le suspect a été interné d’office dans l’unité psychiatrique de l’hôpital Purpan, à Toulouse.


Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ trois = douze









Connexion