A La Une » Faits Divers » Meurtre » Dispute sur fond d’alcool à Saint-Pol-sur-Mer : un mort par arme blanche

Meurtre



Dispute sur fond d’alcool à Saint-Pol-sur-Mer : un mort par arme blanche

samedi 9 janvier 2016 à 11 h 06 min | Aucune réaction

Un homme de 59 ans a été tué de sept coups de couteau dans la nuit de mardi à mercredi dans son appartement de la rue Roger Salengro, à Saint-Pol-sur-Mer (Nord).

Le corps ensanglanté du quinquagénaire a été découvert ce mercredi 6 janvier vers 9 heures, sur un matelas à l’intérieur de son studio. Deux femmes de 34 et 39 ans, complétement ivres, ont été interpelées sur place.

Quand la police est arrivée sur les lieux du drame, l’homme était déjà mort depuis plusieurs heures. D’après l’autopsie réalisée ce vendredi, le défunt aurait reçu sept coups de couteau, dont un dans l’abdomen qui s’est avéré mortel, en lui sectionnant une artère et provoquant une hémorragie.

Sur la scène de crime, les policiers ont retrouvé deux femmes, dont la compagne de la victime, en état d’ébriété avancée. Il y avait des traces de sang partout et l’appartement était en partie saccagé, laissant penser à une lutte violente.

La dame de 39 ans, soupçonnée d’avoir tué l’homme, a été mise en examen pour homicide volontaire puis incarcérée. La compagne du quinquagénaire, celle de 34 ans, était jusqu’alors poursuivie pour non-assistance à personne à danger. Mais devant le juge, elle s’est accusée du meurtre. Elle a été mise en prison.

L’enquête n’en est qu’à son début, mais les premiers éléments laissent apparaître que plusieurs personnes se trouvaient dans le studio quand la bagarre a dégénéré. Le déroulement des faits restent également imprécis. L’instruction devrait apporté des éléments de réponses.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = six









Connexion