A La Une » Faits Divers » Meurtre » Disparition d’Anaïs à Blagny : l’agriculteur inculpé pour meurtre

Meurtre



Disparition d’Anaïs à Blagny : l’agriculteur inculpé pour meurtre

jeudi 14 janvier 2016 à 18 h 00 min | Aucune réaction

Philippe Gillet, l’ancien amant de cette jeune Ardennaise disparue en avril 2013, a été placé en garde à vue ce mardi. Il est inculpé pour homicide volontaire et écroué.

Trente-trois mois après la disparition d’Anaïs Guillaume à Blagny, le mystère semble être en passe d’être résolu. De nombreuses pistes avaient été explorées, des appels à témoins lancés, mais l’enquête était restée dans l’impasse.

Ce mardi, c’est donc un nouveau virage qu’a pris cette troublante affaire. Les gendarmes ont de nouveau interpellé Philippe Gillet puis l’ont placé en garde à vue. Cet agriculteur de 40 ans continue de nier les faits. Il est pourtant le dernier à avoir vu Anaïs vivante.

Le suspect a été transféré au parquet de Reims jeudi, puis mis en examen pour meurtre. Dans la foulée, il a été placé en détention provisoire. Quant au corps de la jeune femme, il n’a toujours pas été retrouvé.

Le mardi 16 avril 2013, Anaïs Guillaume, 21 ans, disparaissait subitement après avoir quitté le domicile de ses parents à Blagny, dans les Ardennes. Elle devait rejoindre son compagnon pour passer la nuit chez lui, à Fromy.

Deux jours plus tard, son véhicule entièrement carbonisé et sans plaque d’immatriculation était retrouvé à l’orée du bois de Chameleux, dans la commune de Florenville-sur-Semois (Belgique).

A l’époque, Philippe Gillet avait expliqué aux gendarmes que la jeune femme avait bien dormi à la maison, mais qu’elle s’était enfuie au beau milieu de la nuit.

Le mardi 31 mars 2015, les militaires de la section de recherches de Reims avaient mené des fouilles dans sa ferme et aux alentours. En vain. L’agriculteur avait alors été relâché.

Deux mois plus tard, Gillet a été condamné par le tribunal de Charleville à 4 mois de prison avec sursis pour des menaces de mort sur sa nouvelle petite amie.

Autre fait troublant, quelques mois avant la disparition d’Anaïs, la première femme de Philippe avait perdu la vie dans leur ferme, étouffée par le poids d’une vache qui lui était tombée dessus. L’enquête avait alors conclu à un accident.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + = quinze









Connexion