A La Une » Faits Divers » Agression » Darnétal : il avait jeté des engins explosifs dans un bar-tabac

Agression



Darnétal : il avait jeté des engins explosifs dans un bar-tabac

vendredi 15 janvier 2016 à 8 h 54 min | Aucune réaction

Pour une simple carte téléphonique défectueuse, il avait voulu faire sauter le commerce. Il a été confondu grâce à une empreinte retrouvée sur une bouteille d’acide chlorhydrique.

Un jeune homme de 19 ans, soupçonné d’avoir lancé des engins explosifs artisanaux chez un commerçant de Darnétal (Seine-Maritime) en juillet 2014, a été mis en examen pour violence volontaire avec arme et avec préméditation.

Le mardi 22 juillet 2014, en fin d’après-midi, un jeune garçon est entré au tabac-presse de la rue Sadi-Carnot pour acheter une carte de téléphone. Quelques minutes plus tard, il est revenu furieux, et a insulté la commerçante car sa carte ne fonctionnait pas.

Le patron du bar, 49 ans, est intervenu. Mais après une violente dispute, le client mécontent aurait jeté à terre un présentoir à journaux. Puis en partant, il aurait menacé de faire sauter son commerce.

Vers 18 heures, plusieurs explosions ont retenti devant le bar-tabac. Le suspect vient de jeter des bouteilles en plastiques, desquelles se dégagent de la fumée blanche. Puis il a lancé une autre bombe à l’intérieur du commerce, sans faire de blessé. L’auteur de l’agression a rapidement pris la fuite.

Sur place, les enquêteurs ont retrouvé des bouteilles de plastique fondues contenant un produit chimique corrosif, un flacon d’acide chlorhydrique et du papier aluminium d’emballage. Une trace d’empreinte digitale a pu être relevée sur ces débris. Elle a été transmise au service de l’identité judiciaire.

Le suspect est identifié

Début janvier, les victimes et témoins de cette attaque ont formellement reconnu l’individu sur une photo que leur ont présenté les policiers. L’individu est alors convoqué le mardi 5 dans les locaux de la brigade criminelle à Rouen. Mais il ne vient pas. Il est finalement interpellé le mercredi suivant.

En garde à vue, ce jeune habitant de Darnétal reconnait les faits. Il explique que ce jour-là, il était « très en colère » d’avoir acheté une carte défectueuse. Il est donc parti acheter les ingrédients nécessaires pour confectionner plusieurs bombes artisanales.

Déféré au parquet ce 13 janvier, il est poursuivi pour violences volontaires avec armes, commises avec préméditation. Étant placé sous contrôle judiciaire, il répondra de ses actes en février prochain devant le tribunal.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ trois = quatre









Connexion