A La Une » Faits Divers » Meurtre » Civaux : il étrangle son ex-compagne et part avec sa voiture

Meurtre



Civaux : il étrangle son ex-compagne et part avec sa voiture

lundi 25 janvier 2016 à 8 h 25 min | Aucune réaction

Chantal Delaunay, âgée de 45 ans, a été retrouvée morte chez elle le vendredi 22 janvier après-midi, dans sa maison de la rue du Pois-Rond, à la sortie du bourg de Civaux (Vienne).

Cette mère de trois enfants, divorcée depuis de longues années, était recherchée depuis que son téléphone portable avait été retrouvé dans un fossé. Son ancien petit ami, déjà connu pour des faits de violence, a avoué le meurtre.

Vendredi dernier, un promeneur découvre un téléphone dans un fossé, du côté de Bonneuil-Matours. Après avoir déverrouillé l’appareil et appelé des proches de Chantal Delaunay, il prévient les gendarmes. Une enquête pour disparition inquiétante est alors confiée aux gendarmes de la brigade de recherches de Montmorillon.

C’est en se rendant à son domicile de Civaux, qu’ils découvrent la quadragénaire morte, étranglée. Sa voiture a disparu. Un avis de recherche est aussitôt lancé et de nombreux gendarmes sont mobilisés, multipliant les patrouilles pour retrouver le véhicule et le suspect.

Le meurtrier présumé, ex-concubin de Chantal, est finalement arrêté samedi matin aux Roches Prémarie, alors qu’il est en train de charger ses affaires dans la voiture. Cet habitant de Châtellerault âgé de 28 ans, se rend sans opposer de résistance.

Placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Montmorillon, il reconnait rapidement les faits mais ne donne aucune explication à son geste. Il évoque simplement « un débordement de violence ». Le motif réel reste encore à déterminer.

Le jeune homme aurait, selon ses premières déclarations, étranglé Chantal Delaunay le mercredi 20 janvier lors d’une violente dispute, puis se serait sauvé avec sa voiture, en emportant son sac à main et son téléphone, qu’il se serait ensuite débarrassé en le jetant.

Le corps de la mère de famille a été emmené à l’institut médicolégal de Poitiers pour autopsie. Le suspect devrait être mis en examen ce lundi pour homicide volontaire aggravé. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + sept =









Connexion