A La Une » Faits Divers » Agression » Amiens : séquestré dans une cave et battu pour une dette de cannabis

Agression



Amiens : séquestré dans une cave et battu pour une dette de cannabis

vendredi 22 janvier 2016 à 17 h 31 min | Aucune réaction

Un jeune homme a eu la mâchoire cassée après avoir été frappé à de nombreuses reprises et enfermé de force dans la cave d’un immeuble du quartier Pierre-Rollin, à Amiens (Somme).

Les faits remontent au dimanche 6 décembre 2015. Ce jour-là, quatre dealers âgés de 20 ans recherchaient un client dans les rues de la ville. Un mauvais payeur qui apparemment n’aurait pas réglé ses dernières doses de stupéfiants.

Alors qu’il se promenait sur l’avenue du Général Foy, le jeune garçon a été attrapé par les trafiquants de drogue, aspergé de gaz lacrymogène puis on l’a fait monter de force dans une voiture. Violemment frappé, il a été conduit dans le quartier Rollin.

Là, on lui a attaché les mains dans le dos avec une chaîne en fer, puis placé un bout de tissu sur la tête. On l’a ensuite séquestré dans une cave, encore battu, à coups de poings et de pieds, et menacé avec une arme à feu.

Ses ravisseurs l’ont finalement libéré le lendemain en le relâchant rue Laurendeau, dans le quartier d’Henriville. Mâchoire fracturée et couvert d’hématomes, la victime a été hospitalisée.

Ce mardi, cinq suspects ont été arrêtés dans les quartiers sud d’Amiens. Trois ont été mis en examen pour enlèvement, séquestration et violences. Deux sont écroués, le troisième placé sous contrôle judiciaire.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ neuf = dix









Connexion