A La Une » Faits Divers » Meurtre » Tencin : l’amant tue son rival à coups de gourdin

Meurtre



Tencin : l’amant tue son rival à coups de gourdin

jeudi 17 décembre 2015 à 7 h 32 min | Aucune réaction

Un conseiller municipal et sa maîtresse sont soupçonnés de s’être débarrassé du mari gênant en le tuant et faisant croire à un accident de voiture.

Le corps d’un homme âgé de 44 ans a été découvert dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre, dans une voiture au fossé près de Tencin (Isère). Très rapidement, l’enquête s’est orientée vers une histoire d’adultère.

La nuit dernière, vers 1h45, les pompiers ont découvert un corps sans vie à bord d’un véhicule accidenté. La voiture était immobilisée à environ dix mètres en contrebas de la route départementale D29, entre Tencin et Goncelin.

Sur place, les gendarmes de la compagnie de Meylan et le médecin légiste ont constaté que le cadavre se trouvait à l’arrière et qu’il portait des traces de coups et d’importantes plaies au niveau de la tête.

Pour les enquêteurs, la piste d’un meurtre maquillé en accident ne semblait faire aucun doute. Très vite, ils ont identifié deux suspects. La femme de la victime et son amant, un élu de la commune âgé de 54 ans.

Interpellés puis placés en garde à vue au petit matin, le couple diabolique a reconnu les faits. L’épouse infidèle aurait avoué à son amant que son mari la battait. Pour l’inviter à ne pas recommencer, le quinquagénaire, agent de voirie à Tencin, se serait rendu au domicile du rival avec un gourdin.

L’agresseur a ensuite expliqué qu’il voulait juste lui donner une leçon. Mais la bagarre a dégénéré et il l’a massacré à coup de bâton. Pris de panique, il a ensuite placé son corps inerte dans la voiture qu’il a précipitée dans le ravin.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + = treize









Connexion