A La Une » Faits Divers » Meurtre » Poignardé à mort devant le Royal’s Pub : trois suspects arrêtés

Meurtre



Poignardé à mort devant le Royal’s Pub : trois suspects arrêtés

mardi 22 décembre 2015 à 9 h 33 min | Aucune réaction

Trois individus, impliqués dans la bagarre qui a coûté la vie à David Chauvel samedi matin à la sortie d’un bar-discothèque du quartier Montaudran, ont été interpellés.

David, 30 ans, a été tabassé à coups de matraque puis tué de plusieurs coups de couteau sur le parking du Royal’s Pub, à Toulouse. Le meurtrier présumé et ses complices sont mis en examen et placés en détention provisoire.

Le vendredi 18 décembre dernier, David Chauvel, employé dans la société Néon Aquitaine de Labège, passait la soirée avec des collègues de travail dans la boîte de nuit qui se trouve rue Lucien Servanty. De mauvais regards ont été échangés avec des ouvriers d’une société de terrassement.

L’alcool aidant, des insultes ont fusé dans la discothèque. Puis la tension est retombée, jusqu’à ce que les deux groupes se retrouvent sur le parking. De nouvelles invectives ont été lancées, de part et d’autres. Puis, vers 4h40, une violente bagarre s’en est suivie devant le Royal’s Pub.

David Chauvel a alors été sauvagement attaqué par des membres du groupe adverse. Il a été littéralement massacré à coups de matraque, avant d’avoir reçu cinq coups de poignard, dont un en plein coeur. Ses amis ont tenté de le sauver. En vain. Le jeune homme est décédé sur place.

Au cours de la journée, les policiers de la PJ ont arrêté trois suspects près de Castelsarrasin et dans le quartier du Mirail, à Toulouse. Ces hommes, âgés de 37, 25 et 27 ans, ont été placés en garde à vue. S’ils reconnaissent leur présence le soir du drame, tous minimisent leur participation.

Le plus âgés est, d’après les enquêteurs, soupçonné d’être l’auteur du crime. Les deux autres d’avoir activement participé à la rixe. Mis en examen pour meurtre et détention d’armes prohibées, ils ont été écroués lundi soir.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + deux =









Connexion