A La Une » Justice » Panique dans un TER à Salses : prison ferme pour les 3 auteurs

Justice



Panique dans un TER à Salses : prison ferme pour les 3 auteurs

jeudi 10 décembre 2015 à 10 h 46 min | Aucune réaction

Guillaume, Gaël et Yoris, les trois jeunes qui ont terrorisé les passagers d’un train en diffusant des chants coraniques et en les menaçant de mort, ont été condamnés ce mercredi par le tribunal de Perpignan.

Les trois prévenus, originaires de Béziers, étaient jugés pour apologie d’acte de terrorisme et de tentative d’extorsion avec menaces de mort. Une bannière djihadiste et des messages de propagande ont été trouvés sur un téléphone.

Le mercredi 18 novembre 2015, peu avant 22 heures, les accusés avaient terrorisé les passagers d’un TER en proférant des menaces de morts et hurlant Allahu akbar, après avoir diffusé des chants et prières arabes dans le système de haut-parleurs du train, à hauteur de Narbonne (Aude). Le contrôleur avait dû stopper la rame en urgence en gare de Salses-le-Château (Pyrénées-Orientales).

Lors des interpellations, Guillaume, converti à l’islam depuis quelques années, avait tenu des propos tendancieux sur les attentats de Paris, survenus cinq jours plus tôt. Sur son portable, les gendarmes avaient découvert des clichés le  mettant en scène avec une arme lourde, une bannière djihadiste et des sourates du Coran.

Déférés au parquet, les trois biterrois avaient demandé un délai pour préparer leur défense. En attendant, ils restaient écroués. Le procès se tenait donc ce mercredi 9 décembre devant le tribunal correctionnel de Perpignan. (voir le récit complet ici).

Guillaume, 21 ans, avait forcé le boîtier renfermant le micro du train pour diffuser l’appel à la prière. Puis il avait ensuite demandé aux passagers de déposer leurs portables sous peine de mort. Il est condamné à quatre ans de prison, dont 18 mois avec sursis et maintien en détention.

Yoris, 23 ans, s’était converti à l’islam lors d’un séjour en prison. Pour la tentative de racket, il écope de 2 ans de prison, dont un ferme. Gaël, 19 ans, est condamné à trois années d’emprisonnement dont 18 mois avec sursis.

Lors des plaidoiries, les avocats de la défense avaient qualifié les faits de « plaisanterie de très mauvais goût, faite par de jeunes écervelés ». Tous avaient demandé la relaxe.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + huit =









Connexion