A La Une » Faits Divers » Viol » Marseille : la petite fugueuse était séquestrée, violée et prostituée

Viol



Marseille : la petite fugueuse était séquestrée, violée et prostituée

lundi 7 décembre 2015 à 8 h 45 min | Aucune réaction

Une adolescente de 15 ans, qui s’était enfuie de son domicile familial, a été forcée à se prostituer par trois individus des quartiers Nord de Marseille.

La jeune mineure, en rupture avec sa famille, avait fugué en septembre dernier. Séquestrée pendant des jours, elle a été battue, violée puis prostituée de force sur le boulevard Sakakini. Après deux mois d’enquête, les trois proxénètes qui l’ont violentée ont enfin été interpellés.

Début octobre, après avoir échappé à ses ravisseurs, elle a été voir la police du 3e arrondissement pour dénoncer ses bourreaux. Son récit fait froid dans le dos. Aux enquêteurs, l’adolescente a expliqué avoir fugué depuis plusieurs semaines. Pensant trouver du réconfort auprès de trois jeunes hommes, elle est tombée dans un véritable piège.

Rapidement, les individus, âgés de 19 à 23 ans, l’ont enfermée dans un appartement. Ils ont commencé à la battre violemment, puis à la violer. Ses tortionnaires l’ont ensuite séquestrée dans une chambre d’hôtel et l’ont forcée à faire commerce de son corps le long du boulevard Sakakini. Les sévices ont duré plusieurs jours.

Les policiers de la Sûreté départementale des Bouches-du-Rhône, description faite des agresseurs, ont alors commencé leur enquête. En exploitant les images de vidéosurveillance d’un hôtel de Sakakini, ils ont pu identifier les trois crapules, que l’on voit en train de battre la jeune fille. Puis de la conduire dans la chambre, où elle va être encore violée.

Une autre victime et un véritable arsenal

Avec suffisamment d’éléments en leur possession, les policiers ont décidé d’intervenir lundi dernier dans les quartiers Nord de Marseille, où ils ont localisé les trois souteneurs présumés, des individus extrêmement violents.

Les trois suspects ont été interpellés. Dans un appartement, les enquêteurs ont trouvé une autre prostituée de 19 ans, également battue. Puis ils ont saisi de nombreuses armes, dont trois pistolets, trois fusils à pompe, trois fusils de chasse, un gilet pare-balle et une grenade.

Chez l’un des proxénètes, 27.000 euros en liquide ont été retrouvés. Placés en garde à vue, les bourreaux ont fermement nié les faits, malgré les écoutes et les surveillances qui les accablent.

Déférés au parquet de Marseille jeudi dernier, ils ont été mis en examen pour viols et proxénétisme aggravé, puis placés en détention. L’instruction va devoir maintenant déterminer si le trio a fait d’autres victimes.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ deux = neuf









Connexion