A La Une » Politique » Isère : un candidat PS soupçonné de viol sur son ex-femme

Politique



Isère : un candidat PS soupçonné de viol sur son ex-femme

vendredi 4 décembre 2015 à 9 h 52 min | Aucune réaction

Amar Thioune, candidat aux élections régionales et président de SOS Racisme Rhône-Alpes, a été mis en examen ce lundi pour viol et violences sur conjoint.

Son épouse, une ancienne conseillère municipale de Grenoble avec qui il est en procédure de divorce, l’accuse de lui avoir imposé une relation sexuelle. Monsieur Thioune nie en bloc et dénonce un règlement de comptes politique.

D’après la victime, les faits auraient été commis dans la nuit du 7 octobre dernier. L’homme de 44 ans l’aurait forcé à avoir un rapport sexuel. Cette dernière se rebellant et le mordant, il l’aurait alors corrigé physiquement.

Placé en garde à vue lundi, Amar Thioune nie catégoriquement les accusations faites à son encontre. D’après lui, sa femme, qui avait perdu les dernières élections municipales, voudrait lui nuire politiquement.

Pour cela, elle aurait tout inventé et aurait même fait appel à des amis communs pour « qu’ils fassent de faux témoignages » affirme le président de SOS Racisme.

Mis en examen pour viol et violences conjugales, Amar Thioune s’est finalement retiré de la campagne des élections régionales à la demande se sa chef de file, Eliane Giraud.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + = huit









Connexion