A La Une » Faits Divers » Agression » Drame passionnel à Vandélicourt : il agresse l’ancien maire et se suicide

Agression



Drame passionnel à Vandélicourt : il agresse l’ancien maire et se suicide

dimanche 6 décembre 2015 à 11 h 02 min | Une réaction

Didier, un homme de 52 ans armé et retranché, s’est donné la mort après avoir grièvement blessé Michel Leroy de plusieurs coups de couteau dans son habitation de Vandélicourt (Oise).

Vendredi vers 14 heures, l’ancien élu, qui se trouvait avec l’ex-compagne de Didier, a été violemment agressé par ce dernier qui a fait irruption dans sa maison, rue de Vignemont. M. Leroy a été poignardé à plusieurs reprises.

Ce père de famille âgé de 67 ans, maire de la commune de 2002 à 2008, a été blessé au ventre, au cou et aux mains. L’ex-femme de Didier s’est alors précipitée chez une voisine pour appeler les secours. Pendant que le blessé a été évacué par les pompiers, le forcené s’est retranché dans le pavillon.

Didier était armé de deux fusils à pompe appartenant à la victime. Aussitôt, une vingtaine de gendarme a encerclé la maison. Des négociateurs ont tenté de prendre contact avec lui.

Puis au bout de 8 heures, ils ont entendu une détonation. Le quinquagénaire, souffrant de jalousie amoureuse, venait de mettre fin à ses jours avec l’un des fusils.

Après avoir été hospitalisé à Compiègne où il a subi plusieurs opérations, Michel Leroy a été transféré ce samedi matin à l’hôpital de Saint-Quentin.







Une réaction sur “Drame passionnel à Vandélicourt : il agresse l’ancien maire et se suicide”




  1. Leroy

    On doit se poser la question pourquoi Michel Leroy si respectable soit disant à t il autant d armes chez lui?

    #8294


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ cinq = treize









Connexion