A La Une » Faits Divers » Agression » Agression à l’hôpital de Montpellier : un mineur sous les verrous

Agression



Agression à l’hôpital de Montpellier : un mineur sous les verrous

jeudi 10 décembre 2015 à 9 h 47 min | Aucune réaction

Un adolescent de 17 ans, issu de la communauté gitane, a été arrêté pour avoir tiré à l’arme à feu sur un père de famille jeudi dernier au CHRU Arnaud-de-Villeneuve de Montpellier.

Après la violente altercation qui s’est déroulée au service de pédiatrie, trois individus ont été interpellés ce lundi dans la cité Gély, à Montpellier. En garde à vue, un mineur de 17 ans a reconnu avoir fait usage de son arme.

Jeudi 2 décembre au soir, une femme gitane avait été admise à l’unité pédiatrique de l’hôpital Arnaud-de-Villeneuve avec son bébé de 6 mois. Les infirmières les avaient placés dans une chambre où se trouvaient déjà un couple et leur fillette de 6 ans, hospitalisée pour une bronchiolite.

Se voyant refuser une chambre individuelle, la femme avait appelé du renfort. Plusieurs jeunes gitans de la cité Gély avaient pris à partie le père de famille. Puis, dans le couloir du service, un des jeunes avait ouvert le feu avec une arme de petit calibre en direction du monsieur.

Blessé au niveau de la tête, il avait chuté dans les escaliers, se déboîtant l’épaule. La gitane, son bébé et le reste du groupe s’étaient alors rapidement enfuis du centre hospitalier.

Les policiers de la brigade criminelle ont interpellé trois suspects ce lundi, dont le tireur présumé, qui n’est autre que le beau-frère de la gitane. Ce jeune garçon de 17 ans devrait être inculpé pour tentative d’assassinat. En attendant, il a été écroué.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ six = onze









Connexion