A La Une » Justice » Rang-du-Fliers : 3 g d’alcool au volant de sa voiturette

Justice



Rang-du-Fliers : 3 g d’alcool au volant de sa voiturette

lundi 9 novembre 2015 à 9 h 47 min | Aucune réaction

Stéphane Hodicq, un habitant de Conchil-le-Temple, est un indécrottable récidiviste de la conduite en état d’ivresse.

Cet incurable ivrogne de 55 ans, qui roule en voiturette depuis que son permis lui a été retiré, s’est encore fait pincer par les gendarmes. Deux fois en moins de 15 jours ! La coupe est pleine, puisqu’il écope ce coup-ci de six mois de prison ferme avec confiscation de son véhicule.

Le 25 septembre dernier, Stéphane Hodicq était interpellé lors d’un contrôle routier à Rang-du-Fliers (Pas-de-Calais). Il présentait un taux de 2,98 grammes d’alcool pur par litre de sang. Après une nuit passée en cellule de dégrisement, les gendarmes lui remettait une convocation pour le tribunal.

Deux semaines plus tard, il était de nouveau contrôlé par les forces de l’ordre. Cette fois, il roulait avec 2,60 g/l. Poursuivi pour conduite en état d’ivresse en récidive, il comparaissait ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Boulogne.

Le quinquagénaire, dépressif depuis son divorce et vivant chez sa mère, a reconnu son addiction à l’alcool, tout en minimisant sa consommation. Mais le tribunal n’est pas dupe. L’homme a déjà 5 condamnations à son casier, toutes concernant des conduites en état de forte ébriété.

Le 18 mai 2009, par exemple, alors qu’il roulait à 10 heures du matin avec près de deux grammes d’alcool par litre de sang, il avait été arrêté pour avoir grillé un Stop.

En décembre 2008, c’est avec 2,44 grammes d’alcool qu’il s’était fait prendre après être tombé de son scooter à Merlimont. Depuis, son permis de conduire avait été annulé et il avait écopé de deux mois de détention.

Cette fois, il est condamné à un an de prison, dont six mois assortis d’un sursis. Outre l’obligation de soins et de travail, il a interdiction de conduire tous types de véhicules motorisés durant un an et sa voiturette est confisquée.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + huit =









Connexion