A La Une » Justice » Corse : le gendarme avait rédigé un faux PV d’audition

Justice



Corse : le gendarme avait rédigé un faux PV d’audition

mardi 17 novembre 2015 à 10 h 57 min | Aucune réaction

Un adjudant de gendarmerie a été condamné ce lundi à cinq mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bastia, pour faux et usage de faux.

Ce militaire de 42 ans, alors affecté dans le pays de Balagne, au nord-ouest de la Corse, avait rédigé un faux procès-verbal d’audition puis avait versé cette pièce dans une procédure portant sur une tentative d’extorsion de fonds.

En octobre 2013, un homme suspecté d’avoir participé à cette tentative de racket avait été placé en garde à vue. Jamais entendu sur certains faits, il avait découvert par la suite l’existence de ce faux PV d’audition. Il avait alors porté plainte contre la gendarmerie.

Patrick, l’adjudant mis en cause, avait fait l’objet d’une mesure disciplinaire émanant de sa hiérarchie. Puis un autre jour, il avait hébergé un individu retenu en garde à vue dans son propre logement de fonction, au sein même de la brigade.

Cela lui avait valu une mutation à Nantua (Ain). Pour l’affaire du faux et usage de faux, il a été reconnu coupable et condamné à 5 mois d’emprisonnement assortis d’un sursis.


Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ cinq = six









Connexion