A La Une » Justice » Bruz : violé, torturé puis abandonné nu dans un chariot

Justice



Bruz : violé, torturé puis abandonné nu dans un chariot

samedi 28 novembre 2015 à 9 h 11 min | Aucune réaction

Kevin Aubry, 30 ans, accusé de torture et d’actes de barbarie a été condamné par la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine à 25 années de réclusion criminelle.

Deux jeunes mineurs poursuivis pour les mêmes faits écopent de 14 et 18 ans de prison. La compagne d’Aubry, chez qui la nuit d’atrocité s’est déroulée, a été condamnée à 5 ans d’emprisonnement pour non-empêchement et non-dénonciation de crime.

Le mardi 22 janvier 2013 au petit matin, un homme de 21 ans, grièvement blessé de plusieurs coups de couteau, avait été retrouvé nu dans un chariot de supermarché abandonné dans le quartier du Vert-Buisson, à Bruz (Ille-et-Vilaine). Traumatisé et souffrant horriblement, il avait été plongé dans un coma artificiel.

La nuit précédente, un jeune couple et deux mineurs lui avaient tendu un piège puis infligé des sévices sexuels qu’ils avaient filmés avec leur téléphone portable. Les tortionnaires avaient agi par vengeance, reprochant à leur victime de les avoir dénoncés aux gendarmes pour une affaire de vol de voiture.

Kevin Aubry, déjà condamné plusieurs fois pour vols et violences, avait acheté plusieurs litres de vodka. Sous un prétexte bidon, il avait fait venir le jeune homme dans un appartement avec l’intention de le soûler pour le faire parler. Mais la nuit a viré au cauchemar. Ils l’ont torturé durant des heures, allant jusqu’à lui graver un « B » comme « balance » dans le dos avec un couteau.

Après avoir subi de multiples sévices, la victime avait été placée dans un caddie puis abandonnée en pleine rue. Ce n’est que le lendemain matin, nue et inconsciente, qu’elle a été retrouvée devant le domicile de l’ami qui l’hébergeait.

Le procès, qui se tenait à huis clos, aura duré huit jours. Ce vendredi après-midi, à l’issue des délibérations, le verdict a été rendu par la cour d’Assises. Aubry, qui semble apparaître comme le chef de bande, écope de 25 ans de réclusion. Sa compagne de 27 ans, enceinte à l’époque des faits, fera cinq années de prison.

Pour les deux jeunes, l’excuse de minorité n’a pas été retenue. Ils sont condamnés chacun à des peines de 18 ans et 14 ans de réclusion.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + = neuf









Connexion