A La Une » Société » Brest : perquisition chez l’imam salafiste de la mosquée de Pontanezen

Société



Brest : perquisition chez l’imam salafiste de la mosquée de Pontanezen

vendredi 20 novembre 2015 à 10 h 34 min | Aucune réaction

La mosquée Sunna ainsi que le domicile de Rachid Abou Houdeyfa, l’imam interdisant aux enfants d’écouter de la musique sous peine d’être transformé en porc, ont été perquisitionnés sous ordre du préfet.

Les abords du quartier de Pontanézen ont été bouclés cette nuit par des dizaines de CRS durant plusieurs heures. Après les recherches de la police au sein de la mosquée, le domicile d’Houdeyfa a été perquisitionné à son tour.

L’opération de police a débuté ce vendredi à 3h30 du matin. C’est Jean-Luc Videlaine, préfet du Finistère, qui a ordonné cette perquisition administrative dans le cadre de l’état d’urgence. Les gendarmes mobiles et les CRS, qui ont bouclé tout le quartier, sont restés sur place jusqu’à 8h30.

Puis l’habitation de l’imam salafiste a été visitée par les forces de l’ordre. Du matériel informatique aurait été saisi, mais aucune interpellation n’a eu lieu.

Mercredi, c’est le domicile d’Hassan Afoulen qui a été perquisitionné à Allonnes, dans la Sarthe. Cet homme de 48 ans, trésorier de l’association des musulmans et éducateur sportif à la Ville, est fiché « S » (surveillé par les services anti-terroristes car risque d’ « atteinte à la sûreté de l’Etat »).

Rachid Abou Houdeyfa et ses propos intégristes

L’année dernière, cet imam, qui arbore une longue barbe, avait posté une vidéo sur internet aux propos plus que douteux.

Dans celle-ci, on le voyait dire à des enfants que « la musique fait naître le mal, l’hypocrisie, les choses mauvaises […] Celui qui écoute de la musique, il y a un risque qu’Allah le transforme soit en porc soit en singe ».

La vidéo, qui avait choqué nombre d’internautes, a depuis été retirée.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + sept =









Connexion