A La Une » Faits Divers » Viol » Une étudiante violée en pleine nuit, près de la Poste de Niort

Viol



Une étudiante violée en pleine nuit, près de la Poste de Niort

dimanche 4 octobre 2015 à 13 h 06 min | Aucune réaction

Une jeune fille de 19 ans a été victime d’un viol pendant que son compagnon se faisait tabasser par un autre individu en plein centre-ville de Niort (Deux-Sèvres).

Les faits se sont déroulés dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre près du bureau postal niortais. Après avoir été rackettée, l’étudiante a été violée, son ami roué de coups. Deux suspects sont activement recherchés.

Vers 4 heures du matin, ce vendredi, le jeune couple rentrait chez eux après avoir passé la soirée avec des amis dans un pub de l’esplanade de la Brèche. Remontant la rue Pérochon, ils ont été agressés par deux individus.

Sous la menace d’un couteau, ces derniers ont forcé la jeune fille à retirer de l’argent au distributeur du Crédit Mutuel. Puis arrivés près de la Poste centrale, l’un des voyous a abusé sexuellement de l’étudiante pendant que son complice frappait sauvagement son petit ami.

Le jeune garçon, plaqué au sol, a assisté impuissant au viol de sa copine. Il n’a rien pu faire pour éviter cette agression d’une sauvagerie extrême. Il est sérieusement blessé au visage. Traumatisées, les deux victimes ont été transportées au centre hospitalier de Niort.

Les deux suspects, âgés d’une vingtaine d’années, sont toujours ce matin recherchés par la police. En raison de la nature criminelle des faits, l’enquête a été confiée au SRPJ de Poitiers.


Termes relatifs à cette page: ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion