A La Une » Faits Divers » Meurtre » Tuerie d’Haubourdin : la maman et ses 3 enfants morts étouffés

Meurtre



Tuerie d’Haubourdin : la maman et ses 3 enfants morts étouffés

vendredi 23 octobre 2015 à 8 h 54 min | Aucune réaction

Olivier Piette, 42 ans, s’est pendu après avoir tué sa compagne et ses trois jeunes enfants dans leur pavillon situé rue des Acacias, à Haubourdin (Nord).

Séverine Schaar, 40 ans, dont le corps gisait sur le lit conjugal, est morte étouffée tout comme ses trois petits âgés de 10 ans, 4 ans et 6 mois. C’est ce qui ressort des résultats de l’autopsie pratiquée ce jeudi. Des examens complémentaires ont été ordonnés.

Il était 20h30 ce mercredi 21 octobre quand les secours sont arrivés dans cette maison de la place des Acacias. C’est la nourrice des enfants qui, étant sans nouvelles de la famille, les a prévenus. A l’intérieur, ils ont découvert quatre cadavres dans des lits, gisant sous des couvertures.

Séverine, retrouvée morte dans la chambre du couple, était secrétaire dans une entreprise locale. Lison, 10 ans, et Léandre, 4 ans, étaient scolarisées à l’école primaire et maternelle Cordonnier. Le petit Lubin n’avait que 6 mois.

Olivier Piette, originaire de Fayt-Lez-Manage, a été retrouvé pendu au bout d’une corde, dans le garage du pavillon. Pour seule explication, il a laissé une lettre évoquant des difficultés financières.

Les décès par étouffement remonteraient au vendredi 16 octobre. Des prélèvements ont été effectués sur les victimes afin de rechercher d’éventuelles traces d’alcool ou de somnifère. Les enquêteurs de la Sûreté urbaine poursuivent leurs investigations.


Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + neuf =









Connexion