A La Une » Faits Divers » Viol » Nantes : violée deux fois de suite à la sortie d’un bar

Viol



Nantes : violée deux fois de suite à la sortie d’un bar

jeudi 29 octobre 2015 à 11 h 02 min | Aucune réaction

Une femme, qui venait de quitter un bar de nuit en état d’ébriété, a subi deux viols coup sur coup ce week-end dans une petite ruelle du quartier Bouffay à Nantes.

Les deux agressions, pour le moins barbares, ont eu lieu à seulement quelques minutes d’intervalle. La dame était ivre, et un groupe de fêtards a profité de cette situation. La victime a été hospitalisée et l’identification de ses violeurs est en cours.

Il était environ 5 heures du matin ce samedi 24 octobre, quand une femme de 38 ans, passablement éméchée, sortait de cette discothèque du quartier Bouffay. Elle cherchait à regagner l’arrêt du tramway. Un client du bar l’a alors gentiment accompagné jusqu’à la station.

Un groupe de jeunes est arrivé à ce moment-là. Elle a été abordée par ces fêtards avant d’être emmenée à l’écart par l’un d’entre eux. Et c’est dans une sombre ruelle, située à l’écart de la boite, que cet homme aurait abusé d’elle sexuellement. Ensuite, un deuxième individu, profitant de la vulnérabilité de la victime, l’a violé à son tour.

Le client qui avait raccompagné la dame n’a rien pu faire pour lui venir en aide. Il a été violemment repoussé par les jeunes excités. Il a cependant pu alerter les secours qui ont pris en charge la victime.

Les policiers de la brigade des mœurs cherchent à présent à identifier les auteurs de cette sauvage agression.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion