A La Une » Justice » Massacre de Bozel : Jordan Lenisa devant les Assises

Justice



Massacre de Bozel : Jordan Lenisa devant les Assises

lundi 5 octobre 2015 à 11 h 29 min | Aucune réaction

Ce jeune homme de 27 ans est jugé à partir de ce lundi pour avoir tué son père, ses deux frères et tenté d’étrangler sa mère en juillet 2012 au chalet familial de Bozel.

Jordan Lenisa, décrit comme quelqu’un de fainéant, mythomane et accro aux jeux vidéo, comparait aux Assises de Grenoble pour assassinats et tentative d’assassinat. Les raisons de cette tuerie restent encore obscures. Verdict en fin de semaine.

Le jeudi 26 juillet 2012, dans ce petit village de Savoie situé juste en dessous de Courchevel, un véritable carnage avait eu lieu. Vers 18h30, le jeune garçon, alors âgé de 24 ans, avait abattu son père, Florent Lenisa, d’une balle en pleine tête. Puis il avait tué dans la foulée ses deux frères, Benjamin, un ado de 17 ans, et Victor, qui allait avoir huit ans le vendredi.

Pendant ce temps, leur maman était partie chercher des cadeaux en ville pour l’anniversaire du plus jeune. A son retour, Jordan avait tenté de l’étrangler, puis de l’étouffer avec un coussin avant de lui donner un violent coup de bûche sur la tête.

L’assassin présumé, qui avait déjà fait trois séjours en hôpital psychiatrique suite à des tentatives de suicide, avait été condamné en 2008 pour agression sexuelle en réunion. Dépressif depuis, il ne faisait rien de ses journées et passait son temps devant son écran d’ordinateur à jouer à Dofus, un jeu de rôle en ligne. Son père, un riche entrepreneur, avait menacé de lui couper les vivres s’il ne faisait aucun effort pour trouver du travail.

Concernant la préméditation, Jordan a reconnu devant les enquêteurs que, la veille du drame, il avait envisagé de passer à l’acte. Il avait d’ailleurs expliqué son scénario à ses amis virtuels.

Le mobile de cette tuerie n’est cependant pas encore clairement défini. Au départ, le jeune garçon expliquait que des internautes l’avaient poussé à éliminer ses parents, pour ainsi toucher l’héritage. Puis il avait ensuite dit qu’il était extrêmement jaloux de ses deux frères.

Le procès doit durer cinq jours, et le verdict est donc attendu ce vendredi.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


sept + quatre =









Connexion