A La Une » Justice » Le pontet : elle prend 30 ans pour avoir tué ses deux voisins

Justice



Le pontet : elle prend 30 ans pour avoir tué ses deux voisins

mercredi 7 octobre 2015 à 18 h 36 min | Aucune réaction

Jin Linotte, accusée d’avoir torturé et poignardé deux hommes dont les corps ont été retrouvés carbonisés en 2012 dans leur appartement du Pontet, a été reconnu coupable et condamnée ce jeudi à 30 ans de réclusion criminelle.

Jugée depuis lundi par la cour d’assises du Vaucluse, cette coréenne de 43 ans a affirmé ne plus se souvenir de la période au cours de laquelle elle a donné la mort à Bruno Declas et Didier Gérard, ses copains de beuverie.

Le jeudi 25 octobre 2012, elle s’en était prise violemment à ses deux voisins car, selon ses déclarations de l’époque, elle ne « supportait plus la présence de ces deux marginaux alcooliques qui l’importunaient fréquemment ». Ils vivaient dans le même immeuble de l’avenue Gustave-Goutarel depuis plusieurs années. Elle avait alors torturé Bruno Declas et Didier Gérard de manière cruelle durant près de deux jours.

Accusant ensuite les deux hommes de 50 et 53 ans d’être responsable de son expulsion pour loyers impayés, elle les avait ligotés avec le câble électrique de la télévision. Après leur avoir porté de multiples coups de couteau, de marteau, et de cutter, elle les avait étouffé puis avait mis le feu à l’appartement pour faire disparaître les traces de ses actes barbares. Après ces crimes atroces, elle était allée faire la fête avec des amis en ville, consommant vodka et cocaïne.

L’avocate générale a reconnu que Jin Linotte, souffrant d’une forme de paranoïa, avait eu une altération du discernement au moment des faits, mais qu’elle était tout de même considérée comme responsable.

Cette mère de famille, adoptée à l’âge de 3 ans, avait totalement sombré dans la drogue après l’explosion de son couple et la perte du droit de garde de son fils. Cette femme agressive, qui maniait facilement le couteau, faisait régner, selon ses voisins, l’intimidation et la peur chez les autres locataires.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion