A La Une » Faits Divers » Suicide » Drame au palais de justice de Melun : il tire sur Vannier et se suicide

Suicide



Drame au palais de justice de Melun : il tire sur Vannier et se suicide

jeudi 29 octobre 2015 à 12 h 52 min | Aucune réaction

Joseph Scipilliti, avocat au barreau de Melun, a ouvert le feu sur le bâtonnier Henrique Vannier avec qui il avait rendez-vous ce matin, avant de se donner la mort en retournant l’arme contre lui.

Le drame s’est produit ce jeudi matin peu après 9 heures dans l’enceinte du tribunal de Melun (Seine-et-Marne). Scipilliti a fait irruption dans le bureau du bâtonnier et a tiré sur lui à trois reprises, le blessant grièvement.

L’avocat, proche de la soixantaine, s’est ensuite logé une balle dans la tête pour mettre fin à ses jours. Joseph Scipilliti, qui avait exercé à Savigny-le-Temple avant de se rapprocher du palais de justice de Melun, était décrit comme dépressif. Son cabinet avait été mis en liquidation récemment.

Henrique Vannier, 43 ans et père de deux enfants, a été atteint de plusieurs balles. Il a été dirigé vers le Centre hospitalier Henri Mondor de Créteil (Val-de-Marne) où il doit être opéré dans l’après-midi.

D’après les premiers éléments, les deux hommes étaient en conflit depuis quelque temps. Scipilliti avait été suspendu pour 3 ans par l’ordre des avocats pour avoir adressé des lettres de menaces au bâtonnier. Il avait justement rendez-vous avec ce dernier qui devait lui notifier cette décision.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion