A La Une » Justice » Double meurtre au foyer Aftam de Compiègne : 20 ans de réclusion

Justice



Double meurtre au foyer Aftam de Compiègne : 20 ans de réclusion

samedi 26 septembre 2015 à 11 h 30 min | Aucune réaction

Bruno Bocquet, accusé d’avoir tué un homme et son neveu à l’arme blanche en octobre 2011 dans un foyer d’hébergement à Compiègne, a été condamné ce vendredi à 20 années de réclusion criminelle.

Cet homme de 62 ans a été reconnu coupable des meurtres de Mickaël et Ludovic Boulant. L’avocat général de la cour d’assises de l’Oise avec requis 30 ans de prison. Sa peine est assortie d’une période de sûreté de 14 ans.

Le jeudi 20 octobre 2011, deux hommes âgés de 27 et 47 ans avaient été retrouvés morts, tués à coups de couteau dans une chambre du foyer Aftam, à Compiègne (Oise). Les victimes se trouvaient chacune sur leur lit et l’une d’entre elles avait un couteau planté dans sa gorge.

L’autopsie des deux corps, pratiquée le lendemain à l’institut médico-légal de Compiègne, a démontré que Ludovic Boulant avait 3,33 grammes d’alcool par litre de sang lorsqu’il a été tué. Son neveu Mickaël en avait 2,50.

Bruno Bocquet, le suspect, avait fui durant deux jours avant d’être interpellé en forêt de Compiègne.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + trois =









Connexion