A La Une » Faits Divers » Braquage » Attaque de l’armurerie à Carmaux : les suspects arrêtés en Espagne

Braquage



Attaque de l’armurerie à Carmaux : les suspects arrêtés en Espagne

mardi 8 septembre 2015 à 9 h 39 min | Aucune réaction

François Declin et Jean-Pierre Jourda, les deux individus suspectés d’avoir braqué une armurerie à Carmaux en juin dernier, ont été interpellé ce lundi à Malaga, au sud de l’Espagne.

Les deux suspects, qui s’étaient réfugiés en Andalousie après leur casse, ont été cueillis par les policiers de Madrid à 4 heures du matin. Declin et Jourda sont aussi soupçonné d’avoir enlevé puis séquestré un homme riche cet été.

Le mardi 19 mai 2015, il était environ 11 heures quand l’armurerie de Carmaux (Tarn) a été attaquée par deux individus armés. Le gérant avait réussi à les mettre en fuite avec une bombe lacrymogène, mais ils avaient emporté avec eux un fusil à pompe.

Une patrouille de police s’était aussitôt rendue sur place, avenue Albert Thomas. Face aux forces de l’ordre, l’un des malfrats avait arraché l’arme d’une policière et avait ouvert le feu, blessant légèrement son collègue à la cuisse.

Les deux individus avaient ensuite pris la fuite à bord d’une voiture braquée à un automobiliste, en emportant l’arme de service de la policière. Depuis, les enquêteurs du SRPJ de Toulouse les traquaient sans relâche.

Ils les ont finalement localisé en Espagne et ont demandé à leurs homologues d’intervenir. François Declin et Jean-Pierre Jourda, 54 ans, ont été arrêtés. Lors de la perquisition de la villa, des armes, une forte somme d’argent et des lingots d’or ont été saisis.

D’autre part, les gendarmes de la Section Recherches de Toulouse enquêtaient sur un enlèvement commis au mois d’août dernier. Celui d’un homme riche qui a été séquestré pendant presque deux mois, notamment en Espagne. Puis libéré en échange d’une rançon.

Declin et Jourda sont soupçonnés d’y avoir participé. Deux autres hommes ont été arrêtés en même temps qu’eux. Les suspects devraient être extradés prochainement. Un cinquième homme, possible complice, a été interpellé à Toulouse.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = quatre









Connexion