A La Une » Faits Divers » Meurtre » Laxou : une femme jetée dans le vide, son mari en garde à vue

Meurtre



Laxou : une femme jetée dans le vide, son mari en garde à vue

jeudi 20 août 2015 à 9 h 16 min | Aucune réaction

Le drame s’est déroulé ce mercredi 19 août vers midi et demi, dans le quartier Champ-le-Boeuf à Laxou (Meurthe-et-Moselle).

Danielle Carasol, 57 ans, est morte après être tombée du 7e étage d’un immeuble situé avenue de la Mortagne, près du centre commercial de la Cascade. Son mari, chauffeur-livreur à la retraite, est soupçonné de l’avoir défenestrée.

Il était environ 12h30 ce mercredi quand Danielle Carasol est tombée par la fenêtre de l’appartement conjugal. Après une chute vertigineuse de plus de 20 mètres, son corps a violemment heurté le sol. Un policier municipal, présent dans le quartier, a tenté en vain de lui porter secours.

Lorsque pompiers et médecin sont arrivés sur les lieux du drame, ils n’ont pu que constater le décès de la malheureuse. Marcel Carasol, le mari de la victime, était complétement ivre. Il a été placé en dégrisement, puis en garde à vue.

D’après les premiers éléments, il pourrait s’agir d’un crime sur fond d’alcool. Le sexagénaire, retraité depuis 8 mois, était connu pour ses penchants pour la boisson. Le couple habitait cette tour depuis une dizaine d’années.

Pour le moment, « aucune hypothèse n’est écartée, y compris celle du suicide. Une autopsie doit avoir lieu d’ici la fin de la semaine » a indiqué le parquet de Nancy qui a tout de même ouvert une enquête pour meurtre.

Les investigations sont confiées aux policiers de la Brigade criminelle de la Sûreté départementale.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ deux = quatre









Connexion