A La Une » Faits Divers » Meurtre » Etudiante assassinée à Toulouse : trois suspects en garde à vue

Meurtre



Etudiante assassinée à Toulouse : trois suspects en garde à vue

jeudi 6 août 2015 à 10 h 50 min | Aucune réaction

Eva, dont le corps a été découvert dans une malle lundi soir à Toulouse, a eu le crâne fracassé et une côte brisée.

Deux garçons de 22 et 19 ans, ainsi qu’une jeune fille âgée de 20 ans sont actuellement auditionnés par les enquêteurs du SRPJ.

Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans le meurtre et d’avoir tenté de faire disparaître le cadavre.

Mercredi, un homme s’est rendu au commissariat, indiquant avoir des éléments à fournir concernant le meurtre de cette jeune étudiante. Il aurait confié, lors de son audition, qu’Eva aurait été tuée après un différend portant sur la vente de stupéfiants. Dans la foulée, les policiers ont interpellés un autre homme et une jeune femme. Les suspects ont aussitôt été placés en garde à vue.

Le corps d’Eva Bourseau, 23 ans, a été découvert lundi soir dans son appartement du quartier Arnaud-Bernard, à Toulouse. Il était placé en position foetale dans un coffre en plastique. La pièce du logement situé rue Merly avait été calfeutrée par du ruban adhésif et aspergée de désodorisant.

L’autopsie a permis d’établir que la jeune fille avait eu le crâne brisé, ce qui a sans doute causé sa mort. Le démembrement, évoqué dans un premier temps, a en revanche été écarté par l’examen du corps.

La décomposition avancé du cadavre laisse supposer que le décès remonte à plusieurs semaines. Les parents d’Eva n’avaient plus de ses nouvelles depuis le 20 juillet dernier.

Une histoire de drogue serait-elle à l’origine du drame ? S’agit-il d’une mauvaise rencontre ? Toujours est-il que le ou les meurtriers ont tenté de faire disparaître le corps d’une manière assez cruelle. L’audition des suspects devrait maintenant permettre d’en savoir plus.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ sept = seize









Connexion