A La Une » Faits Divers » Meurtre » Drame familial à Evry : il démembre sa femme à coups de machette

Meurtre



Drame familial à Evry : il démembre sa femme à coups de machette

jeudi 20 août 2015 à 11 h 15 min | Aucune réaction

Un père de famille âgé de 50 ans, souffrant visiblement de troubles psychiatriques, a massacré son épouse à coups de machette sous les yeux de leurs enfants ce lundi dans un appartement du quartier du Champtier-du-Coq, à Evry (Essonne).

Cet horrible drame s’est déroulé lundi matin dans un logement familial du square Diderot. Une dispute au sujet de l’activité de baby-sitter exercée par l’une des filles du couple aurait conduit le père à commettre l’irréparable.

Les parents ainsi que leurs deux grandes filles de 16 et 18 ans, et des petites jumelles de 6 ans, se trouvaient dans la maison. L’une des adolescentes faisait du baby-sitting, ce qui aurait fort déplu à son paternel.

Le quinquagénaire s’en serait tout d’abord pris à sa fille. Puis la mère se serait alors interposer entre eux. Le mari, devenu incontrôlable, lui a porté plusieurs coups de machette, allant jusqu’à lui découper les pieds et une main.

L’un des enfants a aussitôt prévenu les secours. Leur maman, qui s’était vidée de son sang, est malheureusement décédée peu après son admission à l’hôpital. Les quatre enfants du couple, et les deux petits qui étaient en garde, ont été hospitalisés.

Le meurtrier présumé, apparemment atteint d’importants troubles psychiatriques, a été interné d’office dans un centre spécialisé.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ deux = dix









Connexion