A La Une » Faits Divers » Meurtre » Corps dans un fossé à Argelès : la piste criminelle retenue

Meurtre



Corps dans un fossé à Argelès : la piste criminelle retenue

jeudi 27 août 2015 à 19 h 44 min | Aucune réaction

Nicolas, un homme de 31 ans souffrant d’un handicap, avait disparu d’Argelès-sur-Mer le 21 août dernier dans des circonstances plus que troublantes.

Le dimanche 23 août, c’est un militaire, proche de la soeur de Nicolas, qui a été retrouvé pendu à son domicile d’Argelès (Pyrénées-Orientales). Les gendarmes de la section de recherches de Montpellier sont désormais face à deux énigmes, deux morts suspectes.

L’affaire commence le vendredi 21 août avec la disparition inquiétante d’un homme de 31 ans. Il avait été vu pour la dernière fois vers 17 heures, sur le chemin de la Gabarre à Argelès. Il n’avait ni argent ni téléphone sur lui. Un appel à témoins avait alors été lancé par la gendarmerie.

Deux jours plus tard, un militaire de carrière qui fréquentait la famille de Nicolas, et notamment la compagne du disparu, s’est suicidé chez lui. C’est sa fille qui l’a découvert pendu. Pourquoi s’est-il donné la mort ? Aucun indice retrouvé sur place ne permet de le dire.

Lundi, de nouvelles fouilles ont été engagées pour tenter de retrouver Nicolas, l’homme disparu mystérieusement. Les gendarmes vont alors découvrir un cadavre gisant dans un fourré à proximité du magasin Intermarché, à l’entrée d’Argelès.

Même si l’identité de la victime reste encore à confirmer, il s’agit vraisemblablement de Nicolas. D’après l’autopsie, l’homme serait mort suite à un choc violent. Il a été tué, confirme le procureur de la République de Perpignan.

La voiture du militaire, dans laquelle des traces suspectes auraient été retrouvées, a été saisie pour les besoins de l’enquête. Des analyses ADN sont en cours. A ce stade, la piste criminelle semble privilégiée.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


sept + = quatorze









Connexion