A La Une » Justice » Massacre de Golfe-Juan : Devoudelle prend 25 ans, sans broncher

Justice



Massacre de Golfe-Juan : Devoudelle prend 25 ans, sans broncher

jeudi 25 juin 2015 à 11 h 30 min | Aucune réaction

Rodrigue Devoudelle, accusé d’avoir tué Olivier Saluzzo à coups de parpaings en mai 2013 à Golfe-Juan, a été condamné ce mercredi à 25 années de réclusion criminelle par les Assises de Nice.

L’auteur de ce meurtre barbare, un artisan boulanger de 25 ans originaire des Ardennes, a été reconnu coupable d’assassinat, la préméditation ayant été retenue. Sa peine est assortie d’une période de sûreté des deux tiers.

Le mardi 14 mai 2013, Olivier Saluzzo (photo ci-dessus), un employé municipal de la ville de Nice, était retrouvé mort dénudé dans une maison abandonnée entre Cannes et Vallauris, sur une propriété appartenant à la famille royale d’Arabie Saoudite. Il avait été mortellement frappé à coups de parpaings.

Deux mois après le crime, le suspect s’était rendu à la police. Il expliquait alors avoir attiré cet inconnu de 48 ans dans une villa désaffectée pour avoir une soi-disant relation homosexuelle. Mais en réalité, c’était pour le tuer.

Il a choisi, dit-il, cet homme au hasard pour assouvir « un désir de donner la mort ». A la barre, Rodrigue Devoudelle assume totalement les faits. Adolescent, il était fasciné par les tueurs en série. Il s’est constitué prisonnier, explique-t-il, pour ne pas récidiver.

Les jurés de la cour d’Assises des Alpes-Maritimes ont suivi les réquisitions de l’avocat général en le condamnant à 25 ans de réclusion. Le jeune homme fera également l’objet d’un suivi socio-judiciaire avec obligation de soins.

Il a aussi fait savoir, par la voie de son avocat, qu’il ne ferait pas appel du verdict, qu’il estime juste.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + = sept









Connexion