A La Une » Faits Divers » Meurtre » Jeune employée d’Airbus massacrée à Toulouse : un suspect interpellé

Meurtre



Jeune employée d’Airbus massacrée à Toulouse : un suspect interpellé

vendredi 12 juin 2015 à 9 h 46 min | Aucune réaction

Dans le cadre de l’enquête sur le meurtre atroce de Maureen Jacquier, un homme de 25 ans a été placé en garde à vue ce mercredi au SRPJ de Toulouse.

Le suspect, ami et collègue de travail de la victime, a été arrêté mercredi matin à son domicile de Tournefeuille. Soupçonné d’avoir tué la jeune mécanicienne de 19 ans en février dernier, il réfute cependant toutes accusations. Il devait être présenté à un magistrat hier soir.

Maureen Jacquier, qui travaillait sur une chaîne d’assemblage pour Airbus à Colomiers, a été retrouvée morte poignardée le vendredi 27 février, gisant ensanglantée dans son lit. Ce sont ses parents qui avaient découvert le drame dans le petit studio situé au rez-de-chaussée d’une résidence du quartier des Minimes.

L’autopsie avait mise en évidence que la jeune fille avait reçu pas moins de 62 coups de couteau, dont deux fatals au niveau du thorax et du cou. La victime portait également des plaies aux mains, vraisemblablement dues à des gestes d’auto-défense.

Dans cette affaire, qui avait suscité beaucoup d’émotions, de nombreuses personnes avaient été interrogées. Certaines avaient été un temps soupçonnées, puis mises hors de cause. Après l’arrestation de ce nouveau suspect mercredi, l’enquête semble enfin toucher à sa fin.

Cet individu de 25 ans, un ami de Maureen travaillant sur le même poste d’assemblage, a été longuement auditionné par les enquêteurs du SRPJ de Toulouse. Il devait être déféré au parquet jeudi soir en vue d’une probable mise en examen.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ six = quatorze









Connexion