A La Une » Faits Divers » Meurtre » Drame familial de Jonzac : le meurtrier déclaré irresponsable

Meurtre



Drame familial de Jonzac : le meurtrier déclaré irresponsable

mardi 16 juin 2015 à 18 h 02 min | Aucune réaction

Gaëtan Le Lay, qui a tué son père à coups de hachoir en octobre 2013, a été reconnu coupable ce mardi par la cour d’appel de Poitiers.

Mais en raison des troubles psychiatriques dont il souffre, les juges de la chambre d’instruction l’ont déclaré irresponsable. Ils ont ordonné son internement en milieu psychiatrique fermé, avec interdiction d’entrer en contact avec sa famille pendant 20 ans.

Suivi pour des troubles mentaux, Gaetan Lelay avait, sur les conseils de sa psychiatre, cessé son traitement médicamenteux depuis 2012. Un an plus tard, le vendredi 18 octobre 2013 au soir, sans raison apparente, cet opticien de 39 ans avait démissionné de son emploi puis résilié son bail.

Il s’était ensuite rendu chez ses parents, à Jonzac, en Charente-Maritime. Il avait alors attaqué son père Alain et sa mère Chantal avec un hachoir durant leur sommeil. L’homme de 65 ans avait succombé à ses nombreuses blessures le samedi matin. Sa femme, 59 ans, avait été grièvement blessée.

Gaëtan Le Lay se trouvait toujours sur les lieux du drame lorsque les gendarmes étaient intervenus. En garde à vue, il avait reconnu les faits, expliquant que ses parents avaient donné « naissance à un monstre ».

Lors de son passage devant la cour d’appel de Poitiers, il a indiqué regretter son geste, tout en rejetant de la faute sur sa maladie et la psychiatre qui avait décidé l’arrêt son traitement.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + huit =









Connexion