A La Une » Faits Divers » Suicide » Retraitée pendue à La Pomme : son compagnon se donne la mort

Suicide



Retraitée pendue à La Pomme : son compagnon se donne la mort

mercredi 20 mai 2015 à 10 h 12 min | Aucune réaction

Gérard Vivier, soupçonné d’avoir tué sa compagne début avril à la maison de retraite Marylise, a été retrouvé pendu mardi matin dans sa cellule à la prison des Baumettes.

Cet homme de 67 ans avait été mis en examen pour meurtre après que Marie-Paule, sa compagne de 71 ans, ait été retrouvée morte dans sa chambre. Souffrant de schizophrénie, le retraité avait toujours nié les faits.

Le lundi 6 avril, Marie-Paule avait été découverte pendue à l’aide d’une ceinture de peignoir, dans sa chambre de la maison de retraite Marylise, située dans le quartier de La Pomme, à Marseille (11e).

Au vu de l’état de santé de la victime et des traces d’ADN relevées sur le noeud et les extrémités de la ceinture, la justice, pensant avoir affaire à un crime, avait inculpé son compagnon, également pensionnaire dans cet établissement. Il était poursuivi pour homicide volontaire.

Incarcéré aux Baumettes, Gérard Vivier continuait cependant à nier toute implication dans ce décès. Il était « très affecté d’être soupçonné » explique son avocat. L’homme a fini par se donner la mort, ce mardi matin, par pendaison.

En 2000, Gérard Vivier avait tué sa mère. Reconnu schizophrène deux ans plus tard, il avait alors été déclaré irresponsable.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


sept + = dix









Connexion