A La Une » Faits Divers » Meurtre » Pontcarré : poignardé à mort par un individu éméché

Meurtre



Pontcarré : poignardé à mort par un individu éméché

mardi 5 mai 2015 à 8 h 37 min | Aucune réaction

Un jeune habitant d’Ozoir-la-Ferrière a été tué d’un coup de couteau en plein coeur la nuit dernière à Pontcarré, en Seine-et-Marne.

Le drame s’est déroulé dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 mai. Le jeune garçon, âgé de 21 ans, était accompagné de trois amis lorsqu’il est tombé sur un homme de 55 ans, fortement alcoolisé, sortant d’un restaurant de Roissy-en-Brie.

Parce qu’il le connaissait et qu’il était passablement éméché, il lui aurait proposé de le raccompagner chez lui, à Pontcarré, avec sa propre voiture. Ce dernier aurait accepté et tous seraient montés à bord du véhicule. Il était 2h30 du matin.

Arrivés devant le domicile du quinquagénaire, les quatre jeunes auraient alors exigé une contrepartie financière pour le service rendu. L’homme serait rentré chez lui puis serait revenu avec un couteau de cuisine.

Pour une raison qui reste à déterminer, il serait remonté en voiture, puis aurait donné un coup de couteau au conducteur. Touché en plein cœur, ce dernier est mort sur le coup. Un homme de 23 ans, qui tentait de s’interposer, a eu la main transpercée. Il a été transporté à l’hôpital de Jossigny.

Les deux autres passagers ont alors extirpé l’agresseur de la voiture, avant de le rouer de coups. Blessé, il a été conduit à l’hôpital de Marne-la-Vallée, où les policiers lui ont notifié sa garde à vue.

Les quatre jeunes protagonistes, tous originaires d’Ozoir, sont déjà connus des services de police. L’enquête est confiée au commissariat de Pontault-Combault.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion