A La Une » Faits Divers » Accident » Paris : deux flics en état d’ébriété tuent un livreur de pain

Accident



Paris : deux flics en état d’ébriété tuent un livreur de pain

jeudi 28 mai 2015 à 10 h 48 min | Une réaction

Deux policiers ivres ont été interpellés cette nuit après avoir provoqué un accident mortel sur le boulevard de Sébastopol, à Paris.

Les deux hommes, un lieutenant de la Sous-direction de la PJ et un brigadier du Groupe de Répression du Banditisme de Seine-Saint-Denis, circulaient à bord d’une Mégane quand ils ont percuté de plein fouet une camionnette de livraison.

L’accident dramatique s’est produit vers 4 heures du matin ce jeudi 28 mai, en plein boulevard de Sébastopol. Les deux fonctionnaires, qui n’étaient pas en service, rentraient d’une soirée bien arrosée en boite de nuit.

Le conducteur et son passager étaient en état d’ivresse. Ils roulaient à vive allure et sans sirène lorsqu’ils ont grillé un feu rouge. C’est à cet instant que le conducteur a violemment heurté la fourgonnette du livreur de pain.

Sous la force du choc, l’homme de 40 ans a été éjecté de son véhicule. Il a succombé à ses blessures. Le lieutenant et le brigadier sont placés en garde à vue. L’IGPN est saisie de l’enquête.

Mise à jour – 18h47 : le policier conducteur avait 2,13 grammes d’alcool par litre de sang !







Une réaction sur “Paris : deux flics en état d’ébriété tuent un livreur de pain”




  1. sjacquier

    Bonjour, je vous remercie de nous informé de ce fait divers macabre, mais vous devriez être en mesure aujourd’hui de nous tenir informé de ce qu’il advenu de ces 2 policiers? Merci.

    #8384


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


quatre + = onze









Connexion