A La Une » Faits Divers » Disparition » Mortagne-sur-Sèvre : deux enfants retrouvés morts dans une rivière

Disparition



Mortagne-sur-Sèvre : deux enfants retrouvés morts dans une rivière

dimanche 3 mai 2015 à 8 h 19 min | Aucune réaction

Une petite fille de 4 ans et son frère âgé de 6 ans ont été retrouvés morts ce samedi après-midi dans une rivière en crue à Mortagne-sur-Sèvre, en Vendée.

Leur maman, une femme de 35 ans domiciliée dans le Choletais, a aussi été retrouvée dans la Sèvre nantaise. Lorsque les gendarmes l’ont découvert, elle tenait un des enfants dans ses bras. En état de choc et d’hypothermie, elle a été hospitalisée.

Ce samedi 2 mai, en début d’après-midi, la gendarmerie de Mortagne-sur-Sèvre a reçu un appel signalant la présence d’un véhicule gênant la circulation vers le viaduc de Barbin. Sur place, ils n’ont trouvé personne, à part une voiture immatriculée dans le Maine-et-Loire.

Un peu plus tard, c’est la disparition d’une femme qui leur a été signalée. Ils ont tout de suite fait le rapprochement avec le véhicule stationné près du viaduc. Pompiers et gendarmes ont aussitôt été mobilisés pour effectuer des recherches le long de la Sèvre nantaise.

Vers 16 heures, deux blousons d’enfants ont été découverts sur la berge de la rivière en crue, au lieudit Le Domaine, un endroit difficile d’accès. Puis ils ont aperçu une jeune femme dans l’eau, tenant un enfant mort dans ses bras. A 17h30, les secours ont repêché un second corps sans vie dans les eaux.

Les petits sont-ils morts noyés emportés par les flots ou ont-ils été tués avant ? L’autopsie prévue dans les heures qui viennent sera déterminante pour la suite de l’enquête.

Choquée et transie de froid, la jeune maman a été évacuée vers l’hôpital de Cholet. Elle sera interrogée dès que son état de santé sera compatible avec un placement garde à vue. Le père a lui déjà été entendu par les enquêteurs en fin d’après-midi.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + = onze









Connexion