A La Une » Faits Divers » Meurtre » Lens : un passant poignardé à mort par un déséquilibré

Meurtre



Lens : un passant poignardé à mort par un déséquilibré

mercredi 27 mai 2015 à 12 h 14 min | Aucune réaction

Un homme de 59 ans est mort après avoir été frappé d’une dizaine de coups de couteau par un inconnu ce mardi midi dans une rue du centre-ville de Lens (Pas-de-Calais).

C’est avec un couteau ensanglanté dans les mains que le suspect, un Lensois de 31 ans, a été interpellé par la police. La victime, conduite au centre hospitalier de Lens, a succombé à ses blessures hier soir.

Le coup de folie d’un individu armé d’un couteau s’est déroulé en pleine rue ce mardi 26 mai aux alentours de midi. Sans aucune raison, le forcené s’est jeté sur un passant, rue du 14-Juillet, et lui a assené une dizaine de coups de lame dans le thorax. Puis il s’est acharné sur lui à coups de pieds.

Des policiers, qui patrouillaient à vélo dans le secteur, ont été alertés par une automobiliste. Ils se sont aussitôt rendus sur place. Ils ont trouvé la victime gisant au sol, et le suspect tranquillement assis sur le trottoir, les mains couvertes de sang.

Lorsqu’ils l’ont arrêté, le jeune Lensois tenait des propos incohérents, évoquant Dieu. L’agresseur, sans doute pris d’un accès de folie, a été placé en garde à vue où il a reconnu les faits. Une expertise psychiatrique devrait être ordonnée par le parquet d’ici peu.

La victime, transportée dans un état grave à l’hôpital, est morte en début de soirée. L’enquête est confiée à la brigade criminelle de Lens.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ cinq = douze









Connexion