A La Une » Faits Divers » Accident » Enfant renversé à Toulouse : le conducteur mis en examen

Accident



Enfant renversé à Toulouse : le conducteur mis en examen

jeudi 7 mai 2015 à 9 h 54 min | Aucune réaction

Le plombier-chauffagiste qui a percuté le petit Younes lundi soir dans la cité Bellefontaine, a été mis en examen pour blessures involontaires mais laissé libre.

L’automobiliste avait tenté de prendre la fuite après avoir fauché le gamin de 8 ans. Stoppé par des passants, il avait été sauvagement molesté. Ce jeune homme de 22 ans a été présenté à un juge mercredi puis placé sous contrôle judiciaire.

Lundi soir, peu avant 18h30, le petit garçon marchait devant sa mère et sa sœur, chemin de Lestang, quand une voiture arrivant à vive allure a doublé un 4×4 à l’arrêt et a percuté l’enfant sur le passage piétons.

Paniqué, le chauffard aurait tenté de s’enfuir, mais a vite été rattrapé par des témoins de la scène. Les passants l’ont alors battu avant l’arrivée des secours. Blessé au visage, le conducteur a ensuite été remis à la police. Les dépistages d’alcool et de stupéfiants se sont révélés négatifs.

L’enfant, souffrant d’un grave traumatisme crânien, a été admis à l’hôpital Purpan. Il est toujours dans un état critique, mais stationnaire, selon les médecins.

Le mis en cause a été déféré au parquet ce mercredi. Il est mis en examen pour blessures involontaires aggravées par un délit de fuite et défaut de maîtrise de son véhicule.

Cet homme de 22 ans, placé sous contrôle judiciaire par le juge d’instruction, est ressorti libre du palais de justice.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ deux = neuf









Connexion