A La Une » Faits Divers » Accident » Agde : un jeune conducteur ivre tue un père de famille

Accident



Agde : un jeune conducteur ivre tue un père de famille

mardi 5 mai 2015 à 11 h 11 min | Aucune réaction

Un automobiliste de 27 ans roulant à vive allure, sans permis et en état d’ébriété, a violemment percuté la voiture d’une famille de viticulteurs ce week-end entre Marseillan et Agde (Hérault).

Le père âgé de 49 ans, qui rentrait tranquillement chez lui avec sa femme et ses enfants, a été tué sur le coup. Le chauffard, qui présentait un taux de 1,10 gramme d’alcool par litre de sang, a été mis en examen puis incarcéré.

Ce terrible drame de la route qui vient d’endeuiller une famille Agathoise s’est déroulé samedi soir sur la départementale D51, autrement dit Route de Marseillan. Aux alentours de 22h30, un jeune homme circulant en état d’ivresse a percuté un véhicule familial, qui transportait couple et enfants. D’après les premiers éléments relevés sur place, il aurait heurté la voiture par l’arrière lors d’une tentative de dépassement dans une descente.

Sous la violence du choc, la voiture des viticulteurs a été projetée contre un platane. Le père de famille, qui était installé à l’arrière avec son fils de quinze ans, est mort sur le coup. L’adolescent, très grièvement blessé à la tête, a été évacué sur l’hôpital Lapeyronie, à Montpellier. Malgré tous les soins apportés par les chirurgiens, le jeune garçon est toujours dans un état désespéré. Sa maman et son frère de 17 ans, sont plus légèrement blessés.

Le chauffard, manifestement un récidiviste connu de la justice, est quant à lui sorti indemne de l’accident. L’enquête a démontré qu’il roulait à une vitesse excessive et qu’il était fortement alcoolisé. Placé en cellule de dégrisement, il a ensuite été entendu par les policiers chargés de l’affaire.

D’après Yvon Calvet, procureur de la république à Béziers, le suspect avait déjà été condamné dans le passé par le tribunal de Perpignan pour conduite en état d’ivresse. Puis contrôlé une fois à 198 km/h, il devait aussi être jugé pour excès de vitesse.

Déféré ce lundi au parquet de Béziers, le jeune homme a été mis en examen pour homicide involontaire aggravé par une conduite sous l’emprise de l’alcool et sans permis. Il est a été placé en maison d’arrêt.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion