A La Une » Faits Divers » Disparition » Sancy : une fillette enlevée puis retrouvée dans les Ardennes

Disparition



Sancy : une fillette enlevée puis retrouvée dans les Ardennes

vendredi 24 avril 2015 à 8 h 17 min | Aucune réaction

La petite Bérényss Lémond, kidnappée par un inconnu jeudi après-midi dans le village de Sancy, en Meurthe-et-Moselle, a été retrouvée vivante dans la soirée à Grandpré, dans les Ardennes françaises.

Après la disparition de la fillette de 7 ans et demi dans le Pays Haut, une alerte enlèvement avait été déclenchée sur les coups de 21 heures. La petite affirme n’avoir subi aucunes violences. Le ravisseur est toujours recherché.

Ce jeudi 23 avril 2015, Berenyss Lémond-Cavaleri faisait du vélo sur la place de Sancy-le-Haut, en face de la maison familiale, quand elle a échappé quelques instants à l’attention de sa maman avant de disparaître. La mère a retrouvé le vélo de sa fille dans une ruelle un peu plus loin. Avec une voisine, elle a fait le tour du village.

Vers 15 heures, elle a aperçu un individu circulant à bord d’une camionnette blanche prendre la fuite. Mais aucune trace de la petite. Elle a alors prévenu les autorités. Les gendarmes de Briey ont aussitôt déclenché une vaste opération en mobilisant une cinquantaine d’hommes, un maître-chien et un hélicoptère.

Trente gendarmes mobiles et deux équipes cynophiles sont venus se joindre aux recherches vers 19 heures. Puis deux heures plus tard, la préfecture a décidé de déclenché l’alerte enlèvement, diffusant l’information sur tous les médias.

Retrouvée saine et sauve à 103 kilomètres de chez elle

Aux alentours de 23 heures, le ravisseur aurait déposé la fillette devant la première maison éclairée de Grandpré, dans les Ardennes, avant de prendre la fuite. L’enfant a été recueillie par la propriétaire des lieux, un médecin, qui a prévenu les secours. Les parents de Bérényss Lémond devaient la récupérer dans la nuit.

D’après les premiers éléments, aucune trace de violence n’a été constatée sur la fillette. Le suspect, un homme d’une quarantaine d’années qui circulerait à bord d’un fourgon blanc de type Kangoo, est toujours activement recherché par les gendarmes.

Bérényss a deux frères âgés de 5 et 14 ans. Son papa travaille dans l’industrie au Luxembourg et sa mère est employée à la mairie du village. Une famille à priori sans histoires.

Un gendarme de la BMO tué pendant les recherches

Par ailleurs, un motard de la brigade de Briey, mobilisé pour les recherches, a été tué dans un accident de la route alors qu’il se rendait vers Sancy. Il a été violemment percuté par un véhicule qu’il dépassait lorsque celui-ci s’est déporté sur la gauche.

Grièvement blessé, le militaire a été évacué par hélicoptère sur l’hôpital de Nancy, où il est décédé. La conductrice de la voiture a été transportée en état de choc à l’hôpital de Briey.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ six = huit









Connexion