A La Une » Faits Divers » Saint-Saturnin-les-Avignon : un gendarme soupçonné de racket

Faits Divers



Saint-Saturnin-les-Avignon : un gendarme soupçonné de racket

dimanche 5 avril 2015 à 18 h 43 min | Aucune réaction

Un gendarme de la brigade territoriale de Saint-Saturnin-les-Avignon, soupçonné d’être impliqué dans une affaire d’extorsion de fonds et d’escroquerie à l’assurance, a été mis en examen puis écroué ce vendredi soir.

Deux chefs d’entreprise ont également été incarcérés dans le cadre de cette même affaire. Les deux hommes sont suspectés d’être à l’origine d’une corruption concernant des impayés.

Le gendarme aurait joué le rôle d’agent de recouvrement de créances. Les entrepreneurs faisaient appel à lui lorsqu’ils avaient du mal à se faire régler des factures. Ce dernier convoquait alors les mauvais payeurs à la brigade, usant de ses fonctions pour récupérer l’argent.

Le gendarme est également soupçonné d’escroquerie à l’assurance pour des travaux prétendument réalisés au domicile de sa mère. Il se serait fait délivrer des factures par ces mêmes entrepreneurs. L’argent ayant ensuite été encaissé, mais les travaux jamais réalisés.

Le militaire, qui pourrait être également poursuivi pour violation du secret professionnel et abus d’autorité, a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Luynes. Les deux autres dans des prisons différentes pour éviter tous risques d’entente.

Un juge d’instruction du parquet d’Avignon a confié les investigations à la brigade des recherches d’Avignon ainsi qu’à la section de recherches de Marseille.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + six =









Connexion