A La Une » Faits Divers » Meurtre » Mort du jeune Nabil à Toulouse : deux jeunes mis en examen

Meurtre



Mort du jeune Nabil à Toulouse : deux jeunes mis en examen

samedi 4 avril 2015 à 17 h 39 min | Aucune réaction

Deux hommes soupçonnés d’être impliqué dans la mort de Nabil Bennani, jeune garçon tué en décembre 2013 dans le quartier des Izards, ont été interpellés puis écroués.

Les deux garçons, suspectés d’avoir joué un rôle très actif dans la mort de Nabil, ont été arrêtés mardi par les policiers de la brigade criminelle. Une cache d’arme a été découverte dans le quartier de La Reynerie, dont sont issus les deux suspects âgés de 24 et 27 ans.

Une trace d’ADN appartenant à l’un d’eux a bien été relevé sur une arme, mais cette dernière n’est pas celle ayant servi au meurtre. De plus, certains témoins les auraient formellement identifiés, alors que le tueur présumé portait une cagoule.

Les deux jeunes hommes, qui nient toute implication dans la fusillade, ont toutefois été mis en examen jeudi soir pour meurtre en bande organisée, tentative de meurtre, association de malfaiteurs et détention d’arme.

Nabil Bennani avait été grièvement blessé le dimanche 8 décembre 2013 peu avant minuit lors d’une fusillade survenue devant un immeuble de la rue des Chamois, dans le quartier des Izards. Une balle de Kalachnikov lui avait perforé le thorax.

Transporté à l’hôpital dans un état critique, il se trouvait alors dans le coma. Nabil décédera finalement dans la nuit de mardi à mercredi vers 2 heures du matin. Sa famille a été également touchée dimanche dernier par la mort de son père, tué d’un coup de couteau.

Une guerre des gangs liée au trafic de drogue

Le drame des Izards avait entraîné une série de ripostes sans précédant qui s’était soldé par trois nouveaux morts. Le mardi 21 janvier 2014, Miloud Nemar, 25 ans a été tué dans une fusillade sur fond de règlement de comptes dans la pizzeria Le Milano.

Le 14 août 2014, Walid Larbi-Bey, 29 ans, a été exécuté par balles sur le parking qui se trouve au pied d’un immeuble rue de la République, à Beauzelle (Haute-Garonne).

Puis le lendemain, Mehdi El Aouamad, 25 ans, était assassiné dans une fusillade à l’arme de guerre devant des commerces de la place du Milan, dans le quartier du Mirail à Toulouse.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + quatre =









Connexion