A La Une » Justice » Maçon tué à Trébeurden : 15 ans de prison pour le meurtrier

Justice



Maçon tué à Trébeurden : 15 ans de prison pour le meurtrier

samedi 4 avril 2015 à 13 h 46 min | Aucune réaction

Mohamed Ali Elferiha a été condamné ce vendredi à 15 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de José Da Silva Fernandes, un maçon poignardé à mort en février 2012 à Trébeurden.

Cet homme de 25 ans était jugé depuis lundi devant la cour d’assises des Côtes-d’Armor, à Saint-Brieuc. L’avocat général Alain Le Coz avait requis une peine comprise entre 18 et 20 ans de réclusion à l’encontre de l’accusé.

José Fernandes Da Silva, un maçon de 39 ans résidant à Lannion, avait été tué de 7 coups de couteau dans la nuit du 15 au 16 février 2013 lors d’une bagarre sur un parking situé en front de mer, devant la discothèque Les Chandelles, à Trébeurden.

Le meurtrier présumé, un homme de 23 ans habitant dans le quartier des Fontaines à Lannion, avait été interpellé le soir même sur les lieux du crime. Un couteau de boucher ensanglanté avec une lame de 19 cm avait alors été retrouvé sur place.

D’après l’enquête, vers 2h30, Mohamed Elferiha était allé à la rencontre de la victime à l’intérieur de la boîte. Les deux hommes étaient ressortis ensemble pour aller chercher quelque chose dans le véhicule du suspect, sur le parking. C’est là que quelques secondes plus tard, le crime avait été commis.

A l’issue des quatre heures de délibéré, le verdict est tombé. Les jurés de la cour d’Assises ont admis que les coups de couteau avaient été assénés dans l’intention de donner la mort. Elferiha est condamné à 15 ans de réclusion.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ six = dix









Connexion